Migraine et grossesse : comment se soulager efficacement ?

Migraine et grossesse

Donner naissance à un petit être est un véritable miracle, si tant est que le processus ne soit pas douloureux. Les femmes enceintes sont sujettes à différents symptômes pendant leurs grossesses, un trouble récurrent est justement la migraine répétitive.

Si la migraine peut être causée par des facteurs environnementaux chez un individu normal, chez la femme enceinte ce n’est absolument pas le cas. Qu’est-ce qui fait donc que la grossesse implique forcément des phénomènes de migraine ? Et si ce sont des troubles cliniques, quels en sont les traitements ?

Quel est le lien entre grossesse et migraine ?

Migraine et grossesse

Selon les statistiques, les femmes présentant des antécédents de migraines tendent à avoir moins de symptômes pendant leurs grossesses. Alors que celles qui n’en présentaient pas énormément sont au contraire bien plus touchées. Il existe trois facteurs principaux influençant l’apparition de migraines chez la femme enceinte :

  • Modification posturale.
  • Fluctuation hormonale.
  • Modification de la tension artérielle.

Pour la première cause, il s’agit d’un phénomène tout à fait anodin chez la femme en pleine période de procréation. Naturellement, la posture change avec le développement du fœtus. L’équilibre est donc légèrement basculé vers l’avant et vers le bas. Dans un effort pour redresser cette posture, les muscles lombaires, thoraciques et cervicaux vont subir des contractions. Ces tensions vont venir appliquer une pression sur la boite crânienne causant ainsi des maux de tête.

Le taux d’hormones présentes dans le corps d’une femme enceinte est 10 fois supérieur à celui d’une femme normale. Ce surplus hormonal va induire un assouplissement des ligaments causant ainsi des tensions au niveau des muscles pour compenser cette souplesse. Ensuite ces tensions vont remonter jusqu’aux muscles du cou comme pour le cas précédent et causer des migraines.

Enfin une grande partie du flux sanguin de la femme enceinte est redirigé vers le placenta, laissant ainsi le cerveau dans un léger état de sous-irrigation. Induisant ainsi aux céphalées de tension pendant la grossesse.

Traitements de la migraine de grossesse

Généralement, les médicaments en tous genres sont à proscrire pour les femmes enceintes, cependant, il est possible de faire des exceptions dans certains cas. Malgré cela, il faudra être extrêmement vigilant quant aux effets secondaires des sédatifs en question sur le développement du fœtus. Généralement, les médicaments de type triptans sont les plus prescrits, on les retrouve commercialisés sous les formes suivantes ;

  • Le sumatriptan.
  • Le rizatriptan.
  • Le zolmitriptan.

Les substances anti-migraines à éviter en cas de grossesse

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont à bannir à partir de la 24ème semaine de grossesse, ils peuvent être la cause de mort fœtale, ou encore de maladies pulmonaires chez le bébé.

L’aspirine sous dose supérieure à 500mg est également à proscrire au-delà du sixième mois de grossesse. Les substances telles que l’ergotamine et la dyhydroergotamine, la flunarizine ou encore le topiramate sont formellement interdites aux femmes enceintes.

Ce qu’il faut prendre pour soulager les migraines

Les antalgiques de base peuvent être utilisés, notamment le paracétamol et l’aspirine pendant les 5 premiers mois, mais pas au-delà.

Pour soigner les migraines de façon définitive, on utilisera du propanolol, du métoprolol ou encore de l’amitriptyline. L’utilisation d’autres médicaments comme le pizotifène ou l’oxétorone peut être décidée en fonction du cas par le médecin traitant.

Il est important de ne pas pratiquer l’automédication pendant la grossesse, le moindre faux pas pourrait coûter cher à la santé du fœtus.

Autres solutions contre les migraines de grossesse

Migraine et grossesse

Les remèdes médicamenteux ne sont pas les seules solutions envisageables en cas de grossesse perturbée par des migraines. Il existe d’autres alternatives plus « naturelles » pour faire face à ce problème efficacement.

Éliminer les facteurs extérieurs causant la migraine

Les ondes propagées par les téléphones portables font partie des causes extérieures premières des migraines chez la femme enceinte. En éliminant celles-ci, il est possible de diminuer les chances d’en souffrir, mais aussi de préserver la santé de son bébé puisque ces ondes nuisent à la formation du fœtus également. Heureusement, il existe aujourd’hui des patchs anti-ondes qui absorbent celles-ci et protègent l’utilisateur par la même occasion.

Le massage pour se débarrasser des migraines

Comme les migraines sont issues de tensions musculaires aiguës, le meilleur moyen physique de s’en débarrasser est d’effectuer un massage en profondeur. Détendre les muscles cervicaux va permettre de relâcher la pression sur ceux-ci efficacement.

Les migraines de grossesse soulagées par la relaxation

De la même façon, effectuer n’importe quelle activité relaxante va vous permettre cette fois de relâcher la pression mentale accumulée au cours de la grossesse. Il ne faut pas sous-estimer les effets de l’état psychique sur la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *