Cause de l’insomnie : quel facteur blâmer exactement ?

Cause de l'insomnie

Le phénomène de l’insomnie est un malaise connu depuis la nuit des temps. Il s’agit d’un phénomène qui touche plusieurs millions de personnes dans le monde chaque année. Souvent associée à une mauvaise hygiène du sommeil, l’insomnie est causée par plusieurs vecteurs provenant de sources différentes.

Les raisons véritables siégeant derrière les troubles du sommeil restent assez méconnues du public. Quels sont les véritables facteurs qui influencent la qualité du sommeil ? Ces éléments sont-ils exclusivement liés à l’environnement ?

Qu’est-ce que l’insomnie ?

Cause de l'insomnie

L’insomnie est un trouble physique qui touche le bon fonctionnement du sommeil, on a souvent tendance à associer l’insomnie exclusivement avec la difficulté à s’endormir. Cette présomption n’est pas totalement juste, le phénomène de l’insomnie peut aussi bien se manifester par des réveils intermittents au beau milieu de la nuit que par un réveil trop avancé avec l’impossibilité de se rendormir. A titre indicatif, on dit d’une personne qu’elle est insomniaque lorsque celle-ci passe régulièrement 30 minutes ou plus à essayer de s’endormir. Des nuitées courtes de moins de 6 heures 30 minutes sont également une piste à suivre. On distingue l’insomnie passagère ou aiguë et l’insomnie chronique. La première est souvent due à certains changements et dysfonctionnements environnementaux à l’image de :

  • Stress.
  • Surmenage.
  • L’âge.
  • Les hormones.
  • Deuil.

Cette forme peut se résorber de façon totale si les troubles qui en sont la cause sont traités. L’insomnie chronique en revanche ne peut absolument pas disparaître de façon simultanée. Bien souvent, c’est une insomnie aiguë non traitée qui en résulte.

Les causes psychologiques de l’insomnie

Même si ça peut paraître absurde, le subconscient joue un rôle important dans le maintien du bon fonctionnement du corps. Cette fatalité est due au fait que les troubles mentaux en tous genres influent négativement sur le système immunitaire. On retrouve différents sous-types d’insomnies classées selon la cause psychologique qui en est la source.

Insomnie à effet « retour »

C’est une forme très fréquente où le sujet va entrer dans une espèce de psychose autour de son cas. La peur constante de se mettre au lit et de ne pas pouvoir dormir constitue en elle-même un foyer d’alimentation pour l’insomnie. C’est un cercle vicieux où l’insomnie prend source d’elle-même !

La fausse insomnie

Elle est prononcée dans le cas où le patient se plaint de faire de mauvaises nuits ou même de ne pas dormir du tout, alors que ce n’est absolument pas le cas. Dans cette situation présente, le sujet semble mal évaluer la qualité de son sommeil de façon intentionnelle. 

Insomnie pathologique mentale

Dans certains cas, l’insomnie peut être un symptôme révélateur d’une pathologie psychologique plus ou moins grave. Les épisodes dépressifs, le trouble bipolaire et la schizophrénie sont les principaux acteurs de cette condition.

Les troubles secondaires en cause de l’insomnie

Cause de l'insomnie

Il n’est pas rare non plus de croiser des personnes souffrant d’une forme de déséquilibres du sommeil liée directement à l’état de santé. Ce type d’insomnie trouve sa source directement depuis certaines pathologies bien physiques cette fois. Plus fréquemment encore, l’insomnie peut dériver de l’environnement extérieur et des conditions de vie du patient.

L’insomnie idiopathique

De nature assez rare, c’est une condition qui se caractérise par son apparition précoce chez l’enfant. L’hypothèse avancée autour du sujet est qu’une anomalie neurologique affecterait l’organisme de contrôle de l’état de veille au niveau du cerveau.

L’insomnie causée par les ondes

Il a été prouvé scientifiquement que dormir près de son téléphone portable pouvait réduire considérablement la qualité du sommeil. Ce sont les ondes émises par celui-ci qui sont en cause de ce phénomène, celles-ci touchent principalement le cortex cérébral et perturbent donc le bon fonctionnement du cerveau. Puisqu’il ne s’agit pas d’une pathologie en cause, il est donc impossible de prescrire quoi que ce soit pour y remédier. La meilleure solution face à ce problème reste donc l’acquisition et l’application d’un patch anti-ondes sur son mobile pour en réduire le taux d’émission.

L’insomnie médicamenteuse

La prise de certains médicaments peut retarder l’arrivée du sommeil à cause de leurs effets secondaires. La consommation de drogues est également une cause plausible puisque celles-ci agissent comme des excitants qui font grimper le taux d’adrénaline d’un coup. L’abus de somnifère peut lui aussi causer des troubles du sommeil, à long terme le corps s’habitue à cette substance et son effet s’amenuise petit à petit causant le retour de l’insomnie.

L’insomnie due à une pathologie

Certaines conditions physiques sont parfois à l’origine des troubles ressentis par les insomniaques. L’hyperthyroïdie, l’asthme ou encore le phénomène de reflux gastro-œsophagien sont des causes possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *